Rencontre avec les magiciens du paysage

Ils aménagent les balcons et terrasses des programmes Greenstone et donnent vie à d’exquis espaces de verdure : il s’agit du surprenant duo de JMK Paysages, Jean-Marc Keller et Grégory Spinnato. Rendez-vous dans le renommé salon de thé Christian, fief de nos paysagistes-décorateurs qui a vu naître leur collaboration avec Philippe Godin, fondateur de Greenstone.

Tout Strasbourg vous connaît pour votre travail sans savoir qui vous êtes. Pouvez-vous nous en dire plus ?

J-M.K : Je suis Jean-Marc Keller, paysagiste et décorateur de façades depuis 1972. Avec mon coéquipier Grégory Spinnato, nous développons des projets d’aménagement depuis 30 ans. Nous sommes spécialisés dans l’aménagement des espaces extérieurs. Nous travaillons par exemple en étroite collaboration avec les commerçants de la ville de Strasbourg lors du marché de Noël. Nous avons la chance d’élaborer les décorations qui font le charme de la rue des Orfèvres, de la Maison Kammerzell ou des pâtisseries Christian.

Quelles valeurs vous animent ?

J-M.K : La communion avec la nature est une chose essentielle, c’est ce qui nous rend heureux de travailler chaque jour. Et puis il y a le contact avec l’humain. C’est important pour nous d’être proche des gens et comprendre réellement leurs attentes.

Qu’est-ce qui caractérise vos aménagements ? Quelle est votre touche personnelle ?

G.S : Il est essentiel pour nous de ne pas déstructurer l’environnement qui nous entoure et de réfléchir à des aménagements qui préservent l’écosystème naturel. Notre petite touche en plus, c’est de penser aux animaux en créant des espaces qui les respectent : passage pour hérisson, mangeoires pour oiseaux, abris pour insectes. Ce sont autant de petits détails qui font la différence. Nous aménageons aussi les espaces avec des végétaux que l’on retrouve au plus proche de notre région, tout en y ajoutant des plantes exotiques.

Où trouvez-vous l’inspiration pour vos projets ?

G.S : Elle nous vient tout simplement de ce qui nous entoure ! Notre créativité se mêle aux caractéristiques du projet : le terrain, la construction ou la végétation avoisinante. Nous étudions chaque espace pour déceler quelle végétation s’y intégrera à la perfection. Avec Greenstone, nous aménageons exclusivement des terrasses alors nous veillons à ce que chaque projet soit différent.

Depuis quand collaborez-vous avec Philippe Godin ?

J-M.K : Nous fonctionnons depuis toujours par le bouche-à-oreille et les rencontres opportunes. C’est comme ça que nous avons rencontré Philippe, il y a 7 ans. Au départ, il était le monsieur buvant son café chaque jour en face de notre table. Le contact s’est fait tout naturellement. Le temps et les discussions en ont fait un collaborateur de travail.

Vous reconnaissez-vous dans l’ADN de Greenstone ?

J-M.K : La bonne entente, la bonne cohésion et la compréhension sont essentielles dans notre métier. Nous retrouvons toutes ces valeurs en travaillant avec Greenstone. Nous apprécions travailler avec Philippe, car Greenstone est une entreprise à l’écoute où paysagistes et architectes peuvent exprimer leurs visions. Nous sommes consultés dès la conception des projets.

 

 

Quelle est la dynamique de travail avec Greenstone ? 

J-M.K : Nous avons quartier libre. Philippe nous informe sur la taille des espaces, nous demande quels sont nos besoins. À partir de là, nous laissons place à notre créativité et mettons tout en œuvre pour imaginer des espaces verts qui s’harmonisent avec les bâtiments. Philippe a une réelle envie de verdir l’espace urbain et il choisit des architectes prêts à s’adapter, selon nos conseils.

Quels sont les réactions des propriétaires et du public en général ?

G.S : La signature Greenstone, c’est trouver ce que les autres ne font pas ! Ses projets sont les premiers du secteur à être livrés avec un aménagement paysager alors qu’habituellement, c’est au propriétaire d’aménager sa terrasse. Notre travail est de créer une osmose entre chaque espace d’un même bâtiment. Les propriétaires sont de plus en plus proches de la nature. Ils sont alors sensibles à cette possibilité de personnalisation des espaces. Cette offre a également beaucoup plu à la ville de Strasbourg.